Category

SAAS Vendin-le-Vieil, Centre Antoine de St Exupery

Premières rencontres…

By | SAAS Vendin-le-Vieil, Centre Antoine de St Exupery | No Comments

2 mars 2021

Première rencontre aujourd’hui du Choeur de Chambre Septentrion à la SAAS de Vendin-le-Vieil.

Six chanteurs du choeur, accompagnés d’un accordéoniste et d’un contrebassiste présentent leur programme vocal Vice Versa en ce jour de lancement du projet à la SAAS du Centre Saint-Exupéry.

Deux temps de concerts consécutifs sont organisés, qui réunissent quinze patients et soignants, dans la salle de réunion du service. Les artistes invitent à un voyage musical à travers le temps et les styles en mettant de côté les divergences pour prouver que les musiques classiques, populaires et actuelles constituent ensemble un même monde, et peuvent toucher un même public.

Certaines personnes n’hésitent pas à exprimer leur enthousiasme, se lèvent, tapent dans les mains, et esquissent même quelques pas de danse. “ah ! ça fait du bien ! “, lance une dame dans un soupir, en regagnant sa chaise.

Cette matinée est l’occasion pour les artistes et l’équipe d’annoncer les impromptus à venir : des ateliers souffle, voix, écriture, composition, et un concert final prévu en septembre.

Les présentations sont faites…place à une belle aventure collective en musique !

Présentation des impromptus au Centre de Soins Antoine de Saint-Exupéry (SAAS),UGECAM

By | SAAS Vendin-le-Vieil, Centre Antoine de St Exupery

A l’appui d’outils de médiation culturelle, et portées par l’expérience de ses chanteurs, dont beaucoup allient à leur art, une pratique pédagogique affirmée, ces initiatives portées par le Chœur de chambre Septentrion et ses partenaires visent essentiellement à permettre l’accès à la musique, et plus largement à la culture à tous.

Les milieux de soins − et c’est particulièrement vrai du milieu hospitalier − sont des lieux dont l’atmosphère est souvent chargée. Ouvrir l’hôpital aux arts et à la culture, c’est donc d’abord «dédramatiser » ce lieu. L’art permet également d’humaniser les soins, les services et les milieux de vie, c’est-à-dire, au-delà de la science, des protocoles et des gestes techniques, de valoriser la dimension humaine de chaque individu. En intégrant des activités artistiques et culturelles à son quotidien, l’établissement lui permet de continuer de maintenir son identité propre. Cette activité contribue certes au mieux-être du patient et à l’humanisation de son milieu de vie, mais de la même manière qu’elle contribuerait au mieux-être et à la qualité de vie de toute personne qui entrerait en contact avec elle, quels que soient le lieu et les circonstances. Sa finalité n’est pas que « thérapeutique », elle est avant toute chose humaine et esthétique, et permet d’atteindre et de toucher non seulement les usagers mais aussi les visiteurs, les familles et les membres du personnel.

Les activités de médiation culturelle, en mettant en contact direct les citoyens avec les processus créatifs et culturels, ont des effets positifs répandus et reconnus.

Nous pensons que l’art et la culture n’ont pas à être cantonnés dans des lieux qui leur sont spécifiquement dédiés comme les théâtres ou les salles de concert. S’annexer des nouveaux lieux de diffusion, c’est simplement affirmer que l’art et la culture ne seront le ferment qu’ils doivent être dans notre société que s’ils trouvent à s’exprimer dans tous les lieux et dans tous les milieux de vie.

La participation au programme « Plaine Santé » du Chœur de chambre Septentrion auprès des établissements de soins se décline autour de trois temps qui s’articulent de la manière suivante :

Un temps de découverte : un premier moment vécu comme un temps fort de contact et consacré à la rencontre et l’échange autour d’une expérience esthétique et sensible.

Un temps de sensibilisation : un deuxième moment pour établir la confiance mutuelle, installer la démarche au cœur de la question du mieux-être des patients, et poser les bases d’un travail artistique personnel au sein d’un projet collectif encadré.

Un temps de restitution et de bilan : un troisième moment pour présenter les travaux effectués au cours des séances mais aussi un temps de bilan pour faire le point avec les équipes artistiques du chemin parcouru ensemble.