De multiples formes participatives pour les impromptus du Centre l’Espoir

By September 21st, 2021 Centre l'Espoir

Rendez-vous en septembre pour le début des impromptus…

Les impromptus proposés par le collectif La Meute sont des petites formes participatives, en lien avec l’opéra participatif Le Furieux. Elles sont gratuites pour les participants et le public, se co-construisent avec les structures associées. Les interventions durent entre 20 et 40 minutes. En fonction des espaces, des possibilités techniques, des protocoles sanitaires en vigueur, des participants et du public, plusieurs propositions sont possibles.

Pour le Centre l’Espoir, voici les différentes actions à venir :

  • Un Choeur Parlé

Nous travaillons ici sur la résistance des corps, sur la résilience d’un être, sur la possibilité de s’appuyer sur le groupe pour créer un espace de parole. Une réappropriation de sa gorge, de la parole, la reconquête de l’espace public. Ces mots enfin retrouvés sont scandés, assénés, adressés directement au public, qui est pris à parti par les choreutes. Les participants s’expriment à l’unissons, comme une seule entité plutôt qu’un groupe d’individus.

  • Le remembré

En lien avec le travail des orthoprothésistes, la réinvention d’une figure extraordinaire du projet Furieux : le remembré. Réalisé comme une sorte de surhomme, d’épouvantail sensé éloigner les personnes malintentionnées, comme une conjuration de la violence du démembrement. Un rituel qui s’appuie sur le vécu des personnes amputées qui sont en rééducation au Centre
l’Espoir.

  • Le messager guttural

Nouvelle rencontre, nouvelles sonorités. Cette figure du Furieux s’exprime à travers des sons inconnus, des râles et sons gutturaux qui composent un langage. En collaboration avec les orthophonistes, une façon d’entendre autrement les sons produits grâce à des capteurs qui en amplifient les vibrations.

Leave a Reply